{ Marrigues = Pièces d’orgue }
 
Jean-Nicolas
Marrigues
 
Pièces pour orgue

 
 

 
 Jean-Nicolas Marrigues :
Pièces pour orgue
 
Un volume 24,5 cm × 32 cm
62 pages
Euros 44,-

Jean-Nicolas Marrigues (1757 † 1834) fut titulaire de la cathédrale de Versailles jusqu’à la Révolution, puis vint à Paris et devint organiste du nouvel orgue de Saint-Thomas d’Aquin, de Saint-Nicolas-des-Champs et de Saint-Gervais (après le dernier Couperin).  Tous ces instruments avaient été reconstruits par Clicquot puis entretenus par les Dallery qui y firent des travaux d’importance variable.  Marrigues avait donc sous les doigts les plus beaux orgues possibles, et sa musique leur correspond parfaitement.  Ami de Lasceux, il fut professeur à l’Institut des Jeunes Aveugles.  Il laisse une trentaine de pièces inédites, dont voici la première édition complète.
 
Passionné de fugue, Marrigues va plus loin que ses confrères dans ce domaine.  Comme chez Beauvarlet-père, plusieurs de ses fugues ne sont pas faites pour les Anches.  Les sujets qu’il utilise sont loin d’être ordinaires et on trouvera des esquisses de contre-sujets et de strettes.  Marrigues recopia plusieurs fugues du Clavier Bien Tempéré de J.-S. Bach.  Son suppléant à Saint-Gervais, Boély, le suivra dans cette voie.

 
Contenu 
 Préface
 
Allegro
Fugue sur le Kyrie des Solennels majeurs
Fugue pour le Kyrie des Solennels mineurs
Fugue (mi mineur)
Fugato (fa majeur)
Fugato (ut mineur)
Fugato (sol majeur)
Duo (sol mineur)
Grand-chœur (sol mineur)
Fugato (ré majeur)
Fugato (ré mineur)
Fugato (ut mineur)
[Pièce en mi b]
Offertoire
Gracioso
Dialogue (duo en ut majeur)
Grand-chœur (la mineur)
Chœur de Cromorne
Grand-chœur (la majeur)
Prélude
Duo ou dialogue (la majeur)
Grand-chœur (sol majeur)
Grand-chœur (ré majeur)
Cantabile de Cromorne ou de
     Voix humaine avec les Fonds
Récit de Hautbois
Récit de Nazard
Clairon avec les Fonds
Noël (Or nous dites Marie)
Grand-chœur (mi b, arrangement
     par L. Dietsch)
Pastorale (pour piano)
 
Notes critiques


Pour tout savoir sur l’orgue post-classique français, les grands organistes, les instruments, le style, les règles d’interprétation, les particularités de notation, les registrations, etc, voyez dans notre catalogue : Nicolas Gorenstein, L’orgue français post-classique, du Concert Spirituel à Cavaillé-Coll ou consultez directement le détail de ce volume.
 

&
Pour retourner au catalogue
à hauteur de ce volume,
cliquez sur ce bouton

Ý
Pour aller à la page d’accueil,
cliquez sur ce bouton