{ Balbastre : Noëls }
 
Claude
Balbastre
 
Noëls

 
 

 
  Claude Balbastre :
Noëls
 
Deux volumes 24 cm × 33 cm
  • Volume 1 (Suites 1 et 2) = 40 pages, Euros 31,-
  • Volume 2 (Suites 3 et 4, Noëls supplémentaires) = 38 pages, Euros 31,-

Voici la première édition Urtext des célébre Noëls de Balbastre, que leur auteur fit paraître en 1770.  Publiés pour le clavecin ou le piano-forte, elles furent constituées à partir des Variations pour orgue que Balbastre jouait régulièrement, d’abord à Saint-Roch puis au Concert Spirituel.  Balbastre les modifia çà et là et les compléta parfois par quelques variations typiquement pianistiques, puis les organisa en quatre Suites de six pièces groupées par tons majeurs ou mineurs (ré, la, sol, ut), le tout précédé d’un joli Prélude.
 
Outre les mélodies de Noël traditionnelles habituellement illustrées par tous les organistes parisiens, Balbastre a utilisé de spendides Noëls bourguignons qui lui fournirent souvent ses meilleures pièces.  On trouve souvent deux mélodies associées dans un Noël unique.
 
Dans cette édition figurent également quatre Noëls de Balbastre pour orgue, qui ne font pas partie du recueil original mais proviennent de manuscrits séparés.
 
Edition complète en deux volumes, avec préface et notes critiques.

 
 
Contenu

Volume 1
 
 Préface
 
Première Suitte de Noëls
   Prélude
   A la venue de Noël
   Joseph est bien marié / Mes bonnes gens attendez-moi
   Où s’en vont ces gais Bergers
   Ah ma voisine es-tu fâchée
   Tous les Bourgeois de Châtre
   Quand Jésus naquit à Noël
 
Deuxième Suitte de Noëls
   Votre bonté Grand Dieu
   Il est un petit l’Ange
   Joseph revenait un jour
   Au jô deu de pubelle
   Grand Déi, ribon ribeine
   A cei-ci le moitre de tô l’Univar / O jour glorieux
 
Notes critiques
Volume 2 
 Troisième Suitte de Noëls
   Qué tu grô Jan, quei folie
   Divine Princesse
   O jour ton divin Flambeau
   Quel désordre dans la Nature
   Vé Noël galizôte / Noël vén, j’aivon criai si for
   Fanne coraige, le diale â mor
 
Quatrième Suitte de Noëls
   Or nous dites Marie
   Je rends grâces à mon Dieu
   Qui a ce peu machuret
   Comment tu oze petite rose
   Laissez paître vos bêtes
   Il n’est rien de plus tendre / Si c’est pour ôter la vie / A Minuit fut fait un Réveil
 
Noëls supplémentaires
   Votre bonté Grand Dieu
   Quand Jésus naquit à Noël
   A la venue de Noël
   Où s’en vont ces gais Bergers
 
Notes critiques


&
Pour retourner au catalogue
à hauteur de ce volume,
cliquez sur ce bouton

Ý
Pour aller à la page d’accueil,
cliquez sur ce bouton